BOURSE AUX CARTELS

  • Soirée des cartels - Valence
    Soirée des cartels - Valence
  • Soirée des cartels

    Mardi 9 novembre à 20 heures

    Maison des associations

    74 route de Montelier

    26000 Valence

     

    Le cartel, désir de travail, désir au travail

     

    Présentation à plusieurs voix

    L’expérience du cartel est particulière. Si la pratique analytique n’a pas de dogme, elle procède par la mise en évidence de ce qui du dire compte, ouvrant chaque fois à du nouveau dans l’énonciation. Comment le travail en cartel en tant que lieu d’accueil du désir de savoir, ou encore du désir – de et au travail – de chaque participant peut-il faire enseignement dans le champ de la psychanalyse ? « Le désir est proprement la passion du signifiant » disait Jacques Lacan soit un sujet non pas simplement décentré « mais voué à ne se soutenir que d’un signifiant qui se répète, c’est-à-dire comme divisé. » D’où cette formule, le désir c’est le désir de l’Autre. « En l’Autre est la cause du désir, dont l’homme choit comme reste1 ». La formule de J. Lacan est énigmatique et suppose une lecture minutieuse où peuvent s’énoncer les questions, les impasses comme les paradoxes dont elle se fait l’écho. Partant de là, le travail de chaque cartellisant ouvre la possibilité d’une question qui compte, d’une trouvaille qui surgit, d’une difficulté qui reste. Plusieurs cartellisants ont accepté d’en témoigner afin d’ouvrir, dans le vif des échanges, la possibilité d’un gai savoir.

    Soirée animée par Geneviève Valentin,

    membre de l'ECF et de l'AMP.

     

    1. Lacan. J,. « Petit discours de l’ORTF », Autres écrits, Paris, Seuil, 2001, p. 223.