Qui dit norme, dit mal? soirée CIEN-CEREDA et ACF à Lyon

  • Soirée à Lyon en vue des J51
    Soirée à Lyon en vue des J51
  • Qui dit norme, dit mal ?

     

    « Les origines de notre culture sont trop liées à ce que nous appellerions volontiers, l’aventure de la famille paternaliste, pour qu’elle n’impose pas, dans toutes les formes dont elle a enrichi le développement psychique, une prévalence du principe mâle » indiquait Lacan en 1938 dans ses Complexes familiaux.

     

    Le déclin du père a laissé place à la disparition du viril et on assiste au vacillement des semblants. Ainsi, dans notre modernité, les repères traditionnels qui transmettaient ce qu’il convient d’être et de faire pour être un homme ou pour être une femme ne sont plus.

     

    Alors, comment, pris dans les nouveaux discours contemporains où le signifiant du genre domine et fluidifie la différence sexuelle, l'enfant, l’adolescent construit-il sa norme ?