A la une


Retrouvez le calendrier des évènements

organisés dans la région par l'ACF Rhône-Alpes

en cliquant sur ce lien  

   

sur Facebook  :(cliquez sur ce lien pour consulter notre page)

 

sur Twitter : @ACFrhonealpes

   

 

   



Appel des psychanalystes contre Marine Le Pen

 

 L'Ecole de la Cause Freudienne par le biais de sa directrice Christiane Alberti s'engage sans détours dans l'élection  présidentielle contre Marine le Pen et le parti de la Haine.

Vous trouverez tous les détails de cette pétition en cliquant ici.

A signer et à diffuser sans modération, si vous en êtes d'accord,  l'enjeu est de taille.




Soirée préparatoire à Pipol 8, la Clinique Hors les Normes

 Echos de la soirée du lundi 20 mars 2017 

 La soirée préparatoire aux journées de Pipol 8, la clinique hors les normes s'est tenue à Lyon, à la maison des familles. Pour cette  occasion, le CIEN, en partenariat avec l’ACF RA recevait Jocelyne Huguet-Manoukian, Suzanne Lecaux-Hachon, et l’équipe de la  Case Marmaillons. Chacune ont déplié une manière singulière d’accueillir l’enfant et le désordre qui le précède. En se dégageant  d’une lecture éducative et de ses normes, il est possible de saisir les enjeux qui unissent une mère à son enfant et de remettre  de l’ordre, grâce à la présence en acte du soignant, à son engagement. Jacqueline Dhéret nous l’a rappelé : Il faut dire «  oui » !  « oui à l’existence », ce « oui premier » chez l’Autre qui permet au sujet d’advenir. 


Lire la suite ...



Conversation autour de François Augiéras avec Philippe Lacadée et Joël Vernet

Echos de la soirée de l'ACF-RA du vendredi 17/02

C’est par la voix de François Augiéras qu’a commencée la soirée de vendredi, à l’Agora,une manière de nous introduire à la singularité de cet homme. L’auditeur percevait une urgence à dire, à raconter son histoire, avec une énonciation qui ne s’interrompait que pour prendre une respiration. Puis les voix de Philippe Lacadée, psychiatre et psychanalyste, et celle de Joël Vernet, poète et écrivain moderne, sont venus prendre le relais. Chacun a pu témoigner de sa « rencontre » avec l’œuvre de cet artiste, dont l’écriture se voulait volontairement provocatrice. Cette dernière interpelle ceux qui sont orientés par Lacan, car elle est au plus près ce qui peut surgir de Réel dans le corps d’un sujet.


Lire la suite ...



Rassemblement pour une approche des Autismes Humaniste et Plurielle

Chers Amis adhérents du RAAHP,

Après la cuisante défaite que nous avons infligée au projet liberticide du député Fasquelle, le RAAHP continue son travail de communication en direction des hommes et des femmes politiques ainsi que les médias.

Un appel à tous les candidats à l'élection présidentielle vient d'être publié sur notre site.

Vous pouvez en prendre connaissance en cliquant sur le lien ci-dessous :

www.raahp.org

N'hésitez pas à la faire connaître

Patrick Sadoun




La psychanalyse à l’époque du néo-libéralisme : métamorphoses du sujet de l’inconscient.

Echo de la soirée de l’ACF du lundi 12 décembre 2016

Nous avons eu le plaisir ce lundi d’assister à une soirée brillante et passionnante : Andrea Comin, jeune politologue engagé avec fougue dans son sujet, présentait la logique du néo-libéralisme, forme contemporaine et réactualisée de notre bon vieux capitalisme ! A. Comin précise d’emblée qu’il est un « apparat de savoirs spécifiques » avec sa grammaire et son langage. Il a démontré la façon dont il est architecturé par la théorie des organisations et la loi du marché injectant à haute dose de l ‘économique dans l’arène politique qui s’en trouve orientée. A l’aune de cette nouvelle ère, qui a vu ouvertement le jour dans les années 70, ça n’est plus l’état qui crée le marché mais le marché qui justifie l’état.

Dans ce renversement, l’individu est pensé comme une entité libre, libre de faire fructifier ses capitaux personnels. Il est sommé par cette logique d’investir là où ça lui rapporte. Il devient le chef de sa propre entreprise sans autre règle que celle du profit. L’entreprise fait modèle pour tout et pour tous.


Lire la suite ...



Le Mouvement nous regarde ?

Echo de la journée d'étude du 15 Octobre dernier.

Par Christian Chaverondier.

 

Le samedi 15 Octobre, une belle lumière d’automne nous a accueilli au centre hospitalier de Trévoux pour une journée de travail sous le titre « le mouvement nous regarde ;   du mouvement dans ses rapports avec le symptôme"

Le titre indique bien déjà la dimension de nouage qui a présidé à cette rencontre, organisé par un cartel et  2 praticiennes de l'hôpital. 

Le pari était pris de croiser des regards, d’artistes, de psychanalystes et de cliniciens  pour rendre sensible  la part du vivant qui reste la visée de l’opération analytique.


Lire la suite ...



Juste la fin du monde- Xavier Dolan

Echo de la soirée-débat du mardi 11 0ctobre 2016

par Maï Linh Masset

Dans un monologue en voix off, Louis plante le décor du drame qui soutiendra la tonalité du film. Après douze ans d’absence, il ose un regard en arrière et décide de rejoindre sa famille pour leur annoncer sa mort prochaine.


Lire la suite ...



A propos des adolescents de l'illimité

Par Nadia Aboaf.

Pour les auteures, le point de départ est un constat difficile au sein d'une institution qui accueille des « enfants » incasables, sans limite, traumatisés très jeunes. En effet, il y a une dizaine d'années, elles reconnaissent que « on n'y comprend rien » et que les méthodes institutionnelles échouent. Cet aveu les soulage. C'est le point de départ pour autre chose… cette autre chose qui passera par l'adaptation d'une idée née au CIEN, un observatoire interdisciplinaire où les professionnels vont décider de « s'enseigner de ce qui se passe » dans l'institution pour ces jeunes. C'est ainsi que naîtront les « conversations » avec la « psy » autour de la machine à corn flakes... plus efficaces que les rendez-vous dans son bureau… Ne pas interpréter ces enfants hors temps, hors symbole, hors lien social,  faire avec leur « bizarre », parler de leur souci du quotidien... habiller d'une trouvaille linguistique leurs traumas avec une expression légère qui leur permette d'habiter leur corps sans se sentir épinglés du côté du déchet, c'est cela que pratiquent Anaïs Pourtau et Marie-Cécile Marty en maniant aussi le rire.  Avec un parti pris modeste : limiter les passages à l'acte. 

 

Adolescents de l'illimité, d'Anaïs Poutau et Marie-Cécile Marty, préface de Jacqueline Dhéret, Ed. Chronique Sociale, 2015.




A propos de Autisme, dire l'indicible, de Patrick Sadoun

Par Délia Steinmann.

 Comme beaucoup, je connaissais  la plume et l'éloquence  de Patrick Sadoun.  Sa capacité extraordinaire à s'entretenir sur  l'autisme, devant tous les publics, n'échappe pas à qui a eu la chance de le voir à l’œuvre.  Ainsi, je croyais  pouvoir entrer dans son livre avertie, en connaissance de cause et de style…

 Quelle ne fut ma surprise à me trouver profondément émue, page après page, par ce recueil !  Dès les premières pages, il témoigne de l'isolement dans lequel l'autisme d'un enfant submerge les parents, puis de la façon dont la vie reprend ses droits et transforme la perplexité en courage.

 Des questions fondamentales surgissent à la lecture de ce texte, issu d'un désir de comprendre  n'acceptant pas les conformismes des discours consensuels.  Le  Que savez-vous de l'autisme ?  adressé à Mme Marie-Georges Buffet devient, dans ces pages, une question que l'on devrait se poser chaque jour et devant chacune des personnes portant ce diagnostic.  Et pas seulement…


Lire la suite ...